Les mots de la départementalisation. Mars 1946 - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Travaux & documents Year : 2014

Les mots de la départementalisation. Mars 1946

Abstract

La Réunion devient département le 19 mars 1946. Les débats de l’Assemblée Constituante compose un ensemble de textes sources précieuses pour la connaissance tant des contextes que des positions politiques. Comme l’écrit ici Gaston Monnerville, le vote du texte de la départementalisation n’est pas l’aboutissement d’un projet de loi gouvernemental, mais la concrétisation de propositions de loi déposées successivement puis collectivement par les députés martiniquais, guadeloupéens, guyanais et réunionnais. Comprendre cette action et ces actants politiques c’est tout d’abord inscrire la volonté partagée (devenir département) des élus des « vieilles colonies » dans la configuration de la vie politique française dans les mois d’octobre 1945 à mai 1946. Les élus de la commission des territoires d’Outre-mer sont majoritairement des hommes de gauche. Inscrits aux groupes S.F.I.O. et P.C.F., ils entrent dans la logique des stratégies et des disciplines de ces partis. Et l’action politique particulière des deux députés réunionnais ne peut être appréhendée sans être rattachée aux lignes directrices du parti communiste français. Lire la départementalisation à travers les textes des débats c’est redonner le sens des mots et des idées politiques en cette année 1946.

Domains

History
Fichier principal
Vignette du fichier
Combeau-TD47.pdf (136.96 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01871911 , version 1 (11-09-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01871911 , version 1

Cite

Yvan Combeau. Les mots de la départementalisation. Mars 1946. Travaux & documents, 2014, Texte et politique, 47, pp.84-92. ⟨hal-01871911⟩
209 View
436 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More