Blurring boundaries: early Sinhala cinema as another Adam’s Bridge between Ceylon and India (1948-1968)

Résumé : Cette réflexion propose d’examiner la part qui revient au septième art dans les rapprochements politiques et culturels entre deux espaces de l’océan Indien, l’Inde et le Sri Lanka. Je m’efforcerai d’éclairer les divers réseaux, constellations et activités qui se sont produits de part et d’autre du Détroit de Palk. De quelle manière le cinéma était-il dès les années 1930 un terrain de convergences faisant écho à ce que Marshall MacLuhan qualifierait en 1962 de “village global” ? Cela dit, alors que d’un côté, le cinéma a effacé les frontières traditionnelles et renforcé la mobilité d’idées et d’individus à travers les limites établies par le pouvoir colonial, on constate le renversement de cette situation dès les années 1950, période qui suit l’accession à l’indépendance de l’Inde et du Sri Lanka. C’est alors que les mouvements ethno-centristes touchent de plein fouet le domaine culturel, dont le cinéma. Ainsi nous aborderons le phénomène cinématographique comme reflet des divisions ethniques au Sri Lanka. Au coeur de ce débat se trouve les revendications par les “patriotes culturels” cinghalo-bouddhistes pour une culture cinématographique reflétant l’imaginaire du people cinghalais, fondé sur la prémisse que les Marchands de Rêve indiens et anglo-saxons exerçaient un impérialisme économique et culturel par le biais du cinéma. Enfin, il s’agit de présenter la manière dont le sentiment de menace, réel ou imaginé, vécu par le peuple cinghalais mène à une politique protectionniste pro-cinghalaise mise en place par l’état Sri Lankais dès 1960, preuve de l’efficacité du cinéma comme vecteur des malaises socio-ethniques qui ne cessent d’accabler ce petit Etat insulaire de l’océan Indien.
Type de document :
Article dans une revue
E-rea - Revue électronique d’études sur le monde anglophone, Laboratoire d’Études et de Recherche sur le Monde Anglophone, 2017, 14 (2), 〈http://erea.revues.org/5862 〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01589206
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : lundi 18 septembre 2017 - 12:26:35
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 15:58:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-01589206, version 1

Collections

Citation

Vilasnee Tampoe-Hautin. Blurring boundaries: early Sinhala cinema as another Adam’s Bridge between Ceylon and India (1948-1968). E-rea - Revue électronique d’études sur le monde anglophone, Laboratoire d’Études et de Recherche sur le Monde Anglophone, 2017, 14 (2), 〈http://erea.revues.org/5862 〉. 〈hal-01589206〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

44