Quand « Moins égale plus ». Proposition de lecture de quatre oeuvres de Bertrand de Robillard

Résumé : Dans un paysage littéraire mauricien ou a longtemps prévalu le roman réaliste, Bertrand de Robillard offre une proposition esthétique novatrice, qui ne peut guère être rapprochée que de celle de Barlen Pyamootoo. Son écriture dépouillée, épurée, tend au minimalisme pour dire des « aventures » qui ne semblent pas en être aux yeux du lecteur et semblent aussi ténues que déroutantes. Par la médiation des différents états de conscience que produit l’alcool, par la recherche d’un nouveau « centre de gravité » pour ses protagonistes, par la proposition d’une rythmique qui doit au jazz sa syncope, l’auteur propose une forme poétique hypercontemporaine qui semble loin de toute forme de référentialité mauricienne. L’écrivain-musicien fuit les attentes associées aux littératures des îles créoles pour proposer une écriture introspective, en mode mineur, fondée sur l’auto-intertextualité, dans laquelle l’île demeure toutefois perceptible, comme par transparence.
Mots-clés : Littérature
Type de document :
Article dans une revue
Les Lettres romanes, Université catholique de Louvain (1947-2009) ; Brepols Publishers (2010-), 2014, 68 (1-2), pp.123--147. 〈10.1484/J.LLR.5.102123〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01501137
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : lundi 3 avril 2017 - 20:39:12
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 15:58:06

Identifiants

Collections

Citation

Valérie Magdelaine. Quand « Moins égale plus ». Proposition de lecture de quatre oeuvres de Bertrand de Robillard. Les Lettres romanes, Université catholique de Louvain (1947-2009) ; Brepols Publishers (2010-), 2014, 68 (1-2), pp.123--147. 〈10.1484/J.LLR.5.102123〉. 〈hal-01501137〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25