La desserte aérienne de deux petits États insulaires : les Seychelles et Maurice. Enjeux et restructurations

Résumé : Dans le cas d’îles à vocation touristique, comme les Seychelles et Maurice, pour lesquelles les liaisons maritimes dédiées au transport de passagers restent confidentielles, la question de la desserte aérienne demeure cruciale. Pour ces deux petits espaces insulaires de la mer des Indes, éloignées de toute grande terre, les liaisons aériennes sont comme des fils tissés jusqu’aux foyers émetteurs de touristes, en particulier européens. Jusqu’à récemment, les touristes étaient acheminés par les compagnies aériennes seychelloise et mauricienne, étendards de leur pays. Mais ces transporteurs nationaux, peinant à s’adapter à la conjoncture, ont dû revoir leurs ambitions à la baisse, supprimant ainsi de nombreux segments. Quels sont les impacts des recompositions du transport aérien, en cours, sur ces « fragments » d’Eden tributaires du tourisme ?
Type de document :
Article dans une revue
Cybergeo : Revue européenne de géographie / European journal of geography, UMR 8504 Géographie-cités, 2014, pp.690. 〈http://cybergeo.revues.org/26490〉. 〈10.4000/cybergeo.26490 〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01484464
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : mardi 7 mars 2017 - 11:57:01
Dernière modification le : mercredi 7 février 2018 - 13:28:01

Identifiants

Collections

Citation

Marie-Annick Lamy-Giner. La desserte aérienne de deux petits États insulaires : les Seychelles et Maurice. Enjeux et restructurations. Cybergeo : Revue européenne de géographie / European journal of geography, UMR 8504 Géographie-cités, 2014, pp.690. 〈http://cybergeo.revues.org/26490〉. 〈10.4000/cybergeo.26490 〉. 〈hal-01484464〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

55