Les courbes de poids fœtales et néonatales et la restriction de croissance intra-utérine

Résumé : La restriction de croissance intra-utérine indique qu’un fœtus n’a pu réaliser son potentiel individuel de croissance. Ce potentiel peut être approché par la customisation des courbes de croissance. Les courbes néonatales (références du poids mesuré à la naissance) et les courbes fœtales (références du poids estimé à partir de mesures biométriques chez le fœtus) ne sont pas équivalentes et ont des significations différentes pour l’épidémiologiste et pour le clinicien. Outre le poids, les courbes fœtales permettent d’estimer la vélocité de la croissance fœtale mais souffrent de l’imprécision des estimations. Les courbes néonatales incluent toute la population ou sont limitées aux naissances sans pathologie gestationnelle. La différence entre ces deux types de courbes néonatales est très nette aux faibles âges gestationnels car 30 % des prématurés naissent avec une restriction de croissance intra-utérine. Même si la restriction de croissance intra-utérine est un facteur de risque reconnu de la mortalité fœtale, de la mortalité néonatale et de la morbidité à court et long terme, la valeur prédictive d’une restriction de croissance intra-utérine identifiée chez un fœtus par les seules courbes de poids (personnalisées ou non) est insuffisante et améliorable par des explorations complémentaires.ăSummaryăIntrauterine growth restriction indicates that a fetus is unable to achieve its growth potential. The individual growth potential is approximated by customization of growth charts. Neonatal growth charts rely on body weight measures at birth while fetal growth charts rely on body weight estimated from biometric measurements of the fetus. The neonatal and fetal growth charts are not equivalent and have different meanings for epidemiologists and clinicians. Fetal growth charts also assess fetal growth velocity, but individual assessment of fetal weight may be flawed by lack of precision. Neonatal charts are constructed based on data obtained in the whole population or in a subgroup without gestational diseases. The two types of neonatal charts markedly differ at low gestational ages as 30% of preterm infants present intrauterine growth restriction, usually due to maternal diseases. Even if intrauterine growth restriction is a risk factor of fetal mortality, neonatal mortality, and short- and long-term morbidity, the predictive value of the charts (whether or not they are customized) at an individual level is low and may be improved by additional investigations.
Mots-clés : Périnatalité
Type de document :
Article dans une revue
Archives de Pédiatrie, Elsevier, 2013, Néonatologie, 20 (9), pp.1039--1045. 〈10.1016/j.arcped.2013.06.017〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01477018
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : dimanche 26 février 2017 - 19:10:16
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 08:16:51

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Bernard Gouyon, C. Ferdynus, Catherine Quantin. Les courbes de poids fœtales et néonatales et la restriction de croissance intra-utérine. Archives de Pédiatrie, Elsevier, 2013, Néonatologie, 20 (9), pp.1039--1045. 〈10.1016/j.arcped.2013.06.017〉. 〈hal-01477018〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66