De la nécessaire contextualisation pour construire un « En commun ». Apports des Sciences de l’éducation.

Résumé : Cette contribution, en prenant appui sur un ensemble de recherches menées en Sciences de l'éducation autour des questions école­parents, tente d’éclairer la notion de coéducation dans un espace de réflexion contextualisé. Reprenant les travaux de Lenoir sur l’intervention éducative (2009, 2014) et l’idée qu’elle est toujours intrinsèquement sociale et dialectique puisqu’elle se fonde sur une tension qui est constitutive du rapport – l’intervention – qui s’établit entre des sujets humains, c’est le lien entre école et environnement social qui est questionné pour des situations de coéducation entre Ecole et familles, génératrices de productions collectives, la construction d’un « En commun » au sens de Glasman (2015). La coéducation est traitée sous l’angle de la contextualisation (Marcel, 2002 ; Tupin, 2012) : il s’agit d’interroger le degré de contextualisation à la fois de la démarche éducative engagée au regard des publics concernés par l’intervention (parents, enseignants, enfants) et des conditions potentiellement propices au développement de certaines formes d'engagements parentaux mais également de la pratique du chercheur (Tupin et Wharton, 2009). Dans cette perspective, évaluer ce degré de contextualisation suppose alors de poser la légitimité du « contexte » comme vecteur d’explication sociologique. Cette communication propose deux approches pour tenter d'analyser les tensions entre coéducation et contextualisation : 1­ une approche historique : quels sont les apports des recherches « anciennes » portant sur les liens entre parents et école dans le champ des Sciences sociales ? Quelles approches et quels objets sont privilégiés dans les études émergentes ? (ce qui se dit et se sait en Sciences de l'Education) ; 2 ­ une approche idéologique : qu'ils soient décideurs politiques, cadres du système éducatif, chefs d'établissement ou enseignants, quelle place est faite à la contextualisation dans le modèle compréhensif des divers dispositifs dont le but commun est celui de développer l’implication parentale ?
Type de document :
Communication dans un congrès
XVIII CONGRESS AMSE-AMCE-WAER Teaching and Training Today for Tomorrow, May 2016, Eskisehir, Turquie. Editions des archives contemporaines, Regards critiques sur la relation école-famille(s), 2017, Regards critiques sur la relation école-famille(s). 〈http://www.amse-amce-waer.org/xviiie-congres-eskisehir-2016〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01459856
Contributeur : Liliane Pelletier <>
Soumis le : mardi 7 février 2017 - 14:53:32
Dernière modification le : mercredi 8 février 2017 - 01:07:30

Identifiants

  • HAL Id : hal-01459856, version 1

Collections

Citation

Liliane Pelletier. De la nécessaire contextualisation pour construire un « En commun ». Apports des Sciences de l’éducation. . XVIII CONGRESS AMSE-AMCE-WAER Teaching and Training Today for Tomorrow, May 2016, Eskisehir, Turquie. Editions des archives contemporaines, Regards critiques sur la relation école-famille(s), 2017, Regards critiques sur la relation école-famille(s). 〈http://www.amse-amce-waer.org/xviiie-congres-eskisehir-2016〉. 〈hal-01459856〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25