Modèle SISBIO

Résumé : Dans cette fiche, nous proposons d'utiliser un automate cellulaire pour appréhender les logiques d'évolutions spatiales de structures agricoles antagonistes : agriculture conventionnelle et agriculture biologique. A partir d'une conceptualisation élémentaire de l'espace (une cellule représentant une parcelle agricole), le modèle permet de simuler le comportement d'agents (les agriculteurs qui possèdent les parcelles) en fonction de règles de voisinage très simples : l'agriculture biologique tend à augmenter le « capital sympathie » des agents mais offre une rentabilité faible, et inversement. Le réseau thématique MAPS «Modélisation multi-Agent appliquée aux Phénomènes Spatialisés » propose depuis 2009 des évènements scientifiques ayant pour but de diffuser les pratiques de modélisations multi-agents au sein des Sciences de l’Homme et de la Société (SHS). Ce collectif pluridisciplinaire de chercheurs, d’enseignants-chercheurs et de doctorants est labellisé en tant que ≪ réseau thématique » par le Réseau National des Systèmes Complexes (GIS RNSC) et bénéficie du soutien du CNRS au titre de la Formation Permanente. Le réseau est né de la nécessité de favoriser de fortes interactions entre les chercheurs de tous niveaux autour de la modélisation multi-agents appliquée aux phénomènes spatialisés, tant du point de vue théorique que pratique. Il compte près d’une centaine de membres à ce jour. En cinq années, sept événements MAPS de nature différente ont eu lieu : écoles thématiques (MAPS 1 et MAPS 5), conférences (MAPS 2 et MAPS 6) et ateliers-chercheurs (MAPS 3, 4 et 7). Chacun de ces événements a permis à des scientifiques issus de nombreuses disciplines (géographie, aménagement, écologie, agronomie, économie, sociologie, statistiques, informatique, mathématiques) et de niveaux de compétences variés (du débutant au modélisateur confirmé) de travailler en groupe restreint autour d’un modèle spécifique. Le souci du collectif MAPS a toujours été de permettre aux scientifiques d’aboutir à une certaine autonomie en matière de modélisation, notamment en sensibilisant chacun aux différentes étapes de la modélisation : ontologie du modèle, conceptualisation, implémentation dans une plateforme de simulation, exploration des paramètres, analyses de sensibilité, interprétation des résultats, diffusion. Chaque événement a donc visé à apporter une compréhension des concepts et de la démarche de modélisation aux apprenants, avec une mise en application des différentes étapes du processus sur un modèle imaginé durant chaque événement. La question modélisée a ainsi été définie par chacun des groupes constitués et affinée chemin faisant. Ce souci de la diffusion d’un certain savoir-faire, a toujours reposé sur la volonté de pouvoir diffuser les productions et les acquis du réseau MAPS. Les modèles réalisés lors des écoles thématiques se devaient d’être accessibles en ligne, de même que les cours, Travaux Pratiques et conférences. La qualité de la production de chaque groupe de travail et ce souci de la diffusion ont amené le collectif à concevoir la restitution des travaux d’ateliers-chercheurs et d’écoles thématiques sous la forme de « fiches pédagogiques ». L’objectif de ces fiches est de permettre la diffusion de travaux scientifiques qui sont de nature diverse. Dans certains cas, ce sont des modèles « classiques » d’analyse spatiale qui sont explorés, décortiqués et implémentés (Christaller, Von Thünen, Résilience) ; dans d’autres, ce sont des cas particuliers qui sont abordés, faisant référence à des thématiques largement étudiées par les SHS (EpiSim sur l’épidémiologie ; Irius, en écologie). D’autres modèles abordés sont des modèles didactiques, dont les particularités consistent à appréhender un phénomène connu (Sisbio et Iznogoug, les comportements adaptatifs ; Bestiole, la simulation participative). Enfin, certaines fiches développent des réflexions sur les démarches de modélisation en elles-mêmes, et par exemple le couplage entre les niveaux macro et micro (MicMac ; Proie-Prédateur). Ces fiches pédagogiques, en accès libre, sont destinées aux communautés éducatives et universitaires et en particulier aux enseignants qui souhaiteraient faire découvrir la modélisation à leurs étudiants, mais aussi à ceux qui envisagent d’approfondir certains aspects avec un public plus averti. Elles sont également destinées à tous les curieux qui souhaiteraient découvrir ce que la modélisation apporte aux SHS, du point de vue heuristique et du point de vue opérationnel. Enfin, elles sont aussi des supports pour toutes les personnes qui souhaiteraient diffuser les réflexions scientifiques sur la modélisation et la simulation qui ont présidé à la rédaction de ces fiches.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Recueil de fiches pédagogiques du réseau MAPS, CNRS; Réseaux National des Systèmes Complexes pp.195-217, 2014, 〈 http://prodinra.inra.fr/record/313734〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [23 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01300698
Contributeur : Aurélie Gaudieux <>
Soumis le : vendredi 15 avril 2016 - 13:38:26
Dernière modification le : lundi 22 janvier 2018 - 14:44:01
Document(s) archivé(s) le : lundi 14 novembre 2016 - 23:42:21

Fichier

livre MAPS-AurélieGaudieux_SI...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01300698, version 1

Citation

Etienne Delay, Romain Reulier, Aurélie Gaudieux, Hugo Thierry, Marion Amalric, et al.. Modèle SISBIO. Recueil de fiches pédagogiques du réseau MAPS, CNRS; Réseaux National des Systèmes Complexes pp.195-217, 2014, 〈 http://prodinra.inra.fr/record/313734〉. 〈hal-01300698〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

531

Téléchargements de fichiers

121