An interdisciplinary approach to controlling chikungunya outbreaks on french islands in the south-west indian ocean

Résumé : L’épidémie de chikungunya dans le sud de l’océan Indien en 2005-2006 s’est traduite par une forte morbidité et une forte mortalité. Les autorités françaises ont alors mis sur pied une cellule chargée de la coordination de la riposte à l’épidémie composée de scientifiques appartenant à divers domaines : épidémiologie, santé publique, entomologie, virologie, sociologie, santé animale, santé communautaire et médecine hospitalière. Cette cellule de coordination avait pour mission d’élaborer et de proposer aux autorités des axes de recherche afin de mieux comprendre la maladie et l’épidémie, et d’éclairer les autorités dans leur réponse à l’épidémie. Cet article rend compte de l’expérience de cette cellule pendant les deux années de son existence et des tous premiers résultats dans ses domaines de compétence. Il souligne également les zones de non-connaissance qui persistaient lors de la dissolution de celle-ci
Type de document :
Article dans une revue
Medecine Tropicale, Institut de Medecine Tropicale, 2012, 72, pp.66--71
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01274598
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : mardi 16 février 2016 - 08:42:04
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 01:38:52

Identifiants

  • HAL Id : hal-01274598, version 1

Citation

A. Flahault, G. Aumont, V. Boisson, Xavier Lamballerie, F. Favier, et al.. An interdisciplinary approach to controlling chikungunya outbreaks on french islands in the south-west indian ocean. Medecine Tropicale, Institut de Medecine Tropicale, 2012, 72, pp.66--71. 〈hal-01274598〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

67