Le port mozambicain de Maputo à la reconquête de ses arrière-pays

Résumé : Dans un contexte régional marqué par la domination des ports sud-africains, Maputo tente de reconquérir ses arrière-pays. Il peut ainsi redevenir, après des années de déclin causées par la guerre, le principal débouché maritime des pays voisins et par là même rendre au Mozambique son rôle de façade-exutoire. Tout porte à croire que Maputo est en passe de redevenir le grand port qu’il était en 1970, mais c’est sans compter une certaine lenteur du processus de réhabilitation. En tout état de cause, la réussite de la reconstruction du Mozambique dépend en grande partie du succès de la réhabilitation de ses infrastructures de transport. Incontestablement, ports et corridors sont appelés à jouer un rôle clé dans le développement du pays. Leur réhabilitation ne peut se faire sans les investissements étrangers et l’appui de l’Afrique du Sud, qui trouve là le moyen de renforcer son influence et d’asseoir son rôle de puissance régionale.
Type de document :
Article dans une revue
Annales de géographie, Armand Colin, 2009, n° 667 (3), pp.247--269. 〈10.3917/ag.667.0247〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01244155
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : mardi 15 décembre 2015 - 14:44:48
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 08:16:39

Identifiants

Collections

Citation

Marie-Annick Lamy-Giner. Le port mozambicain de Maputo à la reconquête de ses arrière-pays. Annales de géographie, Armand Colin, 2009, n° 667 (3), pp.247--269. 〈10.3917/ag.667.0247〉. 〈hal-01244155〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

98