L’activité portuaire en Afrique australe : étude comparée de la Namibie, de l’Afrique du Sud et du Mozambique

Résumé : L’Afrique du Sud est de loin le pays d’Afrique subsaharienne qui possède le système portuaire le plus performant. Elle s’appuie sur un ensemble de huit complexes aux infrastructures relativement modernes. Ses deux voisins ne peuvent en dire autant. La Namibie, vaste pays désertique faiblement peuplé, ne s’appuie que sur deux ports à l’activité modeste. Le Mozambique, quant à lui, dont les ports sont en pleine réhabilitation, n’a toujours pas retrouvé son rythme d’avant-guerre. Le pays, sorti ruiné de la guerre civile post-indépendance, n’a pas renoncé pour autant à revaloriser son atout géostratégique de fenêtre maritime. Faisant partie de la proche périphérie de l’Afrique du Sud, la Namibie et le Mozambique sont soumis dans bien des domaines et à bien des égards à l’influence de leur puissant voisin. Qu’en est-il dans le domaine portuaire ? Quels rôles jouent l’ensemble de ces ports au niveau national ainsi qu’à l’échelle régionale ? Quels sont les défis à relever en la matière dans ces pays en pleine mutation.
Type de document :
Article dans une revue
Synthèse, 2011, 5 p
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01244118
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : mardi 15 décembre 2015 - 14:42:19
Dernière modification le : mercredi 7 février 2018 - 13:28:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01244118, version 1

Collections

Citation

Marie-Annick Lamy-Giner. L’activité portuaire en Afrique australe : étude comparée de la Namibie, de l’Afrique du Sud et du Mozambique. Synthèse, 2011, 5 p. 〈hal-01244118〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

175