A Simple Theory of Optimal Redistributive Taxation with Equilibrium Unemployment

Résumé : Dans cet article, nous nous intéressons à la détermination d’un barème fiscal non-linéaire optimal dans un modèle où des frictions de recherche engendrent du chômage et où les salaires négociés diminuent avec les taux marginaux et augmentent avec les niveaux de taxes. En négligeant les réponses de l’offre de travail, en supposant l’absence d’allocation pour les chômeurs et en supposant que l’allocation des ressources est efficace en l’absence de taxes, nous sommes à même de proposer le meilleur compromis entre équité et efficacité. Nous montrons que pour chaque marché du travail correspondant à un niveau de productivité intérieur, la redistribution optimale s’accompagne d’une distorsion des salaires et des taux de chômage vers le bas. Nous montrons également que le barème fiscal optimal se caractérise par des taux moyens de taxation qui augmentent avec les salaires et que le taux marginal de taxation en haut est toujours positif, même en présence d’une distribution bornée.
Type de document :
Article dans une revue
Economie publique : Etudes et recherches = Public economics, Institut d'économie publique (IDEP), 2012, pp.203--18. 〈http://economiepublique.revues.org/8601〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01243443
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : mardi 15 décembre 2015 - 07:37:35
Dernière modification le : jeudi 22 novembre 2018 - 01:21:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01243443, version 1

Citation

Mathias Hungerbühler, Etienne Lehmann, Alexis Parmentier, Bruno Van Der Linden. A Simple Theory of Optimal Redistributive Taxation with Equilibrium Unemployment. Economie publique : Etudes et recherches = Public economics, Institut d'économie publique (IDEP), 2012, pp.203--18. 〈http://economiepublique.revues.org/8601〉. 〈hal-01243443〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

255