Penser l’incomparable

Bénédicte Letellier 1
1 CRLHOI - Centre de Recherches Littéraires et Historiques de l'Océan Indien
CCLC - Contacts de Cultures, de Littératures et de Civilisations
Résumé : Cette réflexion part d’un constat : la comparabilité est déterminée par le principe d’un juste rapport analogique ou d’une juste mesure et est implicitement soumise à un processus de validation binaire (comparable-incomparable). Le comparatiste en use pour discerner et délimiter des identités qui, de manière paradoxale, se trouvent alors exacerbées dans une tension radicale (trop semblable/trop différent), alors même qu’elles se présentent également à lui dans le flou de leurs intersections. Aussi, en m’appuyant sur les réflexions de Pascal Ludwig (mathématicien), Deleuze, Guattari, Bessière, Chevrel et Didier Coste, je propose de penser la comparabilité selon un principe de variation graduelle, qui prendrait en compte l’indécidabilité et le flou comme catégories cognitives dans l’articulation des contextes littéraires.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Hubert Roland & Stéphanie Vanasten. Les nouvelles voies du comparatisme, Cahier voor Literatuurwetenschap, Academia Press, pp.15--26, 2010
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01217730
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : mardi 20 octobre 2015 - 08:56:32
Dernière modification le : mercredi 8 novembre 2017 - 14:08:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-01217730, version 1

Collections

Citation

Bénédicte Letellier. Penser l’incomparable. Hubert Roland & Stéphanie Vanasten. Les nouvelles voies du comparatisme, Cahier voor Literatuurwetenschap, Academia Press, pp.15--26, 2010. 〈hal-01217730〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60