Les spécificités de l’adoption dans la Zone Océan indien

Résumé : Il y a encore quelques années, les candidats réunionnais à l’adoption internationale se trouvaient dans une position plutôt favorable par rapport à leurs homologues métropolitains. La proximité géographique et culturelle de La Réunion avec des pays "d’origine” d’enfants adoptables comme Madagascar ou l’Île Maurice permettait en effet de réduire les difficultés traditionnelles du parcours de l’adoptant. La situation a changé depuis que la Convention internationale de La Haye sur l’adoption internationale a étendu son emprise : elle postule en effet la suppression à terme des démarches individuelles, ce qui met les Réunionnais en difficultés puisque qu’aucun Organisme autorisé par l’adoption (OAA) n’est habilité sur le département, et qu’ils ne peuvent avoir recours à l’Agence française de l’adoption (AFA) que dans les pays où celle-ci est agréée ; la mise en conformité des pays d’origine avec la Convention de La Haye entraine par ailleurs un allongement considérable des délais de procédure, et une importante diminution du nombre d’enfants adoptables.
Mots-clés : adoption
Type de document :
Article dans une revue
Revue juridique de l'Océan Indien, Association « Droit dans l’Océan Indien » (LexOI), 2013, pp.179
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01212264
Contributeur : Réunion Univ <>
Soumis le : mardi 6 octobre 2015 - 13:44:09
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 15:58:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-01212264, version 1

Collections

Citation

Éléonore Cadou. Les spécificités de l’adoption dans la Zone Océan indien. Revue juridique de l'Océan Indien, Association « Droit dans l’Océan Indien » (LexOI), 2013, pp.179. 〈hal-01212264〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

61