Les cafés arabica de l'océan indien un potentiel qualitatif sous exploité

Résumé : Bien que moins visible qu'auparavant, le café arabica est toujours cultive dans les iles de l'océan Indien a Madagascar, a Maurice, a Rodrigues et a la Réunion. En absence de données précises nous ne traitons pas de l'arabicaculture aux Seychelles, à Mayotte et aux Comores. Si, a priori, les variétés différent d'une île a l'autre, les vergers arabica visites et l'étude des caractéristiques morphologiques et organoleptiques des produits que nous avons collecte montrent un potentiel qualitatif non exprime voir dégrade dans certaines localisations. Ce constat, pour les produits cultives dans les zones climatiques favorables de Madagascar et de Maurice, nous a permis d'obtenir, après élimination des fèves a défaut qui engendrent des saveurs indésirables, des produits comparables aux produits ? "specialty coffees" ?. En conséquence toute amélioration des pratiques de culture et de transformation, qui auront pour effet d'améliorer les caractéristiques a la tasse, permettra un accès aux marches a haute valorisation L'appropriation par les acteurs locaux de dispositifs de plantations et d'itinéraires techniques respectueux de l'environnement avec des objectifs de qualité produit, permettent d'accroitre significativement le revenu des familles s'ils sont accompagnes d'une bonne répartition de la rente. (Résumé d'auteur)
Type de document :
Communication dans un congrès
Journées scientifiques QualiREG, Nov 2012, Saint Gilles les Hauts, La Réunion. 2012
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01193235
Contributeur : Claire Tessier <>
Soumis le : vendredi 4 septembre 2015 - 16:50:59
Dernière modification le : mercredi 7 février 2018 - 13:50:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-01193235, version 1

Citation

Frédéric Descroix. Les cafés arabica de l'océan indien un potentiel qualitatif sous exploité. Journées scientifiques QualiREG, Nov 2012, Saint Gilles les Hauts, La Réunion. 2012. 〈hal-01193235〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

164