Necrotic leaf removal, a key component of integrated management of #Mycospaerella# leaf spot diseases to improve the quality of banana: The case of #Sigatoka disease#

Abstract : Introduction. Les bananes sont récoltées à un stade vert préclimactérique avant la vente.Le délai entre la récolte et le début du processus de maturation naturelle est appelée la vie verte. Lamaladie des raies noires et la cercosporiose sont les principales maladies foliaires affectant laproduction de bananes. La cercosporiose ou Sigatoka (SD) due à Mycosphaerella musicola, quiprovoque souvent la maturation précoce en bananeraies commerciales, est considérée comme uneimportante source de dommages. Notre travail a cherché à déterminer l'efficacité de l'élimination desfeuilles nécrosées, un mois avant la récolte, sur la récupération de la qualité de bananes infestées parSD. Matériel et méthodes. Des bananiers (80 plants) au stade de floraison ont été sélectionnés dansune parcelle expérimentale. Ces plantes ont été divisées en deux groupes de niveaux d'infestationSD : niveau 1 (indice de gravité à la floraison < 10 %) et le niveau 2 (indice de gravité à la floraison> 25 %). Nous avons divisé chaque groupe en deux traitements : un traitement sans enlèvement desfeuilles nécrosées et un traitement avec enlèvement des feuilles nécrosées. Les fruits ont été récoltésau même âge physiologique, à 900 degrés-jours. La qualité des fruits a été caractérisée par le poids,le diamètre et le taux de fruits mûrs au champ et la durée de vie verte du fruit. Résultats. Nos résultatsont montré que la suppression de feuilles nécrosées entraîne une réduction des paramètres de taille,mais conduit à une forte réduction des effets de SD sur la maturité du fruit, ce qui empêche lamaturation prématurée. Les bananiers dont les feuilles nécrosées ont été enlevées ont produit des fruitsde vie verte très élevée. Discussion. La suppression des feuilles nécrosées permet de contrecarrerl'effet négatif de SD sur la physiologie des fruits. Cela montre que la présence de nécroses au coursdu dernier mois de la croissance des fruits est responsable de la modification physiologique des fruitscaractérisée par une maturation précoce. Conclusion. La suppression des feuilles nécrosées un moisavant la date de la récolte peut être une technique utile pour limiter les pertes de production lorsquele niveau d'infestation par SD est élevé. (Résumé d'auteur)
Type de document :
Article dans une revue
Fruits, EDP Sciences/CIRAD, 2013, 68, pp.251--277. 〈10.1051/fruits/2013073〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01193204
Contributeur : Claire Tessier <>
Soumis le : vendredi 4 septembre 2015 - 16:50:24
Dernière modification le : lundi 22 octobre 2018 - 09:48:02

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Marc Chillet, Florence P. Castelan, Catherine Abadie, Olivier Hubert, Luc De Lapeyre de Bellaire. Necrotic leaf removal, a key component of integrated management of #Mycospaerella# leaf spot diseases to improve the quality of banana: The case of #Sigatoka disease#. Fruits, EDP Sciences/CIRAD, 2013, 68, pp.251--277. 〈10.1051/fruits/2013073〉. 〈hal-01193204〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

247